Colin Jore (Toulouse)

Musicien autodidacte (bassiste de "Collapse" en 1983), il a commencé dans le monde du cinéma comme assistant et acteur, pour se consacrer finalement et par hasard à la chanson en 1992 avec les "Saints Sauveurs" groupe parodique et provocateur. Avec près de 800 dates comme chanteur-contrebassiste, 2 albums avec ce groupe de 1992 à 2000, il se forge une solide expérience scénique. Avec ses complices Frank Dadure (the Fakir) et Yvan Picault, ils forment les Tobrogoï en 2000, à l'invitation de "Jazz sous les pommiers". Ce groupe instrumental de rue toujours en activité (15ème saison de fanfare à mobylette "Dépannage de jour") pratique une musique qualifiée de "Tziganafreecaine" énergique et fougueuse. Ce groupe aura pour batteur Fabien Duscombs avec lequel commencera une collaboration régulière. Installé à Toulouse depuis 2001, il anime principalement ses propres projets (Nilok 4tet, Cinemix, Les Tobrogoï,). Nilok quartet occupe ici une place centrale, car ce groupe joue uniquement ses propres compositions. Le développement artistique du quartet est donc de fait, une priorité. Parallèlement, il collabore dans divers projets de jazz et de musiques improvisées sur la scène Toulousaine .

Activité :