Emmanuelle Trépagny (Toulouse)

Emmanuelle Trépagny (Toulouse-1985), cinéaste et spécialiste du "Cinéma Révolutionnaire Latino-américain des années 60-80" et de l'actuel "Cinéma Indigène Brésilien". Depuis 2012, elle dédie son temps à la coordination artistique et pédagogique de l'association InCitu en développant des expériences de réalisation de films entre habitants de quartiers toulousain. En 2014, sort le premier film réalisé sous cette méthodologie de Cinéma sans Auteur, Le Cahier de Kader, résultat d'une rencontre inter-générationnelle entre des enfants et un immigré algérien de leur quartier. Depuis 2013, un film est en processus de réalisation entre habitants de l'ancienne zone maraîchère de Lalande, un quartier en mutation. Engagée dans ces questions d'art et politique, de création locale collective, de cinéma d'immersion et des processus, elle se lance tout de même, à côté, dans des créations personnelles. Son premier court-métrage, Entrailles, une docu-fiction sur l'avortement est en cours de réalisation avec la danseuse Marlène Rostaing. Vautour, un duo de musique punk à texte et vidéo-projection est en cours de création avec Double-Barbe. Elle réalise aussi des vidéos de promotion pour des compagnies de spectacle vivant.

Activité :