Noémie Rocher (Perpignan)

30 ans passés et des errances plus tard, Noémie dit aimer les flous, ça ressemble à son monde. Vue parfaite jusqu'alors, 12/10 à chaque oeil, la mise au point reste pour elle une affaire de compromis. Elle s'emmêle souvent les pinceaux lorsqu'il s'agit de se présenter. Pourtant les cases, elle connait, elle a longtemps flirté avec la sociologie avant de prendre une caméra pour filmer dans les trains les paysages qui défilent et sur place les vieux qui la font bien marrer. Documentariste dans l'idéal, "cadreuse" dans la réalité et pour son principe, elle rêve souvent d'être une mouette.

Activité :