Florian Nastorg (Toulouse)

Après une dizaine d'années de cours et de pratique du sax alto, Florian opte pour le sax baryton. La suite de son parcours se construit directement par la scène alors qu'il crée de nombreux groupes aux orientations multiples : rock expérimental, fanfares, musique auvergnate. Il approche la musique improvisée en 2006 et celle-ci prend désormais une place prépondérante dans sa pratique. Marqué par le brûlot free-jazz des années 60/70 et les musiques dites extrêmes et expérimentales (grindcore, noise, drones...), il cherche la « déferlante sonore », le son enveloppant, physique, palpable. Il multiplie les rencontres et les formations majoritairement improvisées dans la région toulousaine où il réside (PIAK, Marc Démereau, Luc Fagoaga, Sébastien Cirotteau, Zed avec Heddy Boubaker...) et croise brièvement Edward Perraud, Michel Doneda, Axel Dörner. En 2007 et 2008 il travaille en tant que coordinateur du festival de jazz transversal « Assier dans tous ses états » dans le Lot. Il crée le trio de free-jazz PIAK avec Julien Gineste et Bertrand Fraysse Il pratique le saxophone basse depuis 2011 et développe depuis 2010 un set électro-acoustique à base de tourne-disques et lecteurs de cassettes qu'il détourne : platine sans disque, larsens, résonance d'objets par sympathie. Il termine le cycle long de Music'halle et obtient le diplôme du MIMA (Musicien Interprète des Musiques Actuelles) avec mention « bien » en juin 2012. Il participe ensuite à la Caravane à Plumes, un laboratoire itinérant d'improvisation pluridisciplinaire réunissant photographes, musiciens, danseurs, plasticiens et poètes, dont une mouture sera présentée en 2013 au Pannonica de Nantes. Cette même année il intègre le Kolektiv Musik Alien (orchestre de jazz initié à Toulouse par le batteur Tonton Salut), le FIL (orchestre d'improvisation réunissant une trentaine de musiciens toulousains) et crée No Noise No Reduction, un trio de saxophones basse et baryton avec Marc Démereau et Marc Maffiolo autour de reprises de rock noise et de free jazz. L'année suivante, Florian crée un trio de musique improvisée avec le batteur Frédéric Vaudaux et la SAXOPHONES pianiste Christine Wodrascka, il rencontre aussi Jean-Yves Evrard. L'année 2013 voit sa pratique se diversifier : il travaille à la création du spectacle Libreté de la Compagnie de cirque Muchmuche pour lequel il réalise et joue la musique en direct. Il participe en 2014 aux rencontres périphériques du projet THE BRIDGE impulsées à Toulouse et joue avec Michael Zerang, Harrisson Bankhead, Benjamin Duboc, Mathieu Sourisseau. Il ouvre pour Paal Nilssen- Love et Ken Vandermark avec PIAK, trio qui marquera les esprits notamment à Jazz à Luz. La même année à l'occasion d'un voyage à Vienne il entame une collaboration avec la batteuse Katharina Ernst et joue avec Burkhardt Stangl, Dieb13, Stéphane Clor, Didi Kern, Philip Leitner, Manu Mayr.

Activité :